En 1096 a été déterminée consciemment et explicitement que l’ancienne villa carolingienne « Braglo », comme indiqué dans le 9ème siècle, plus « Braglo » mais « Braglo Superior », à savoir Opbrakel souhaitait être appelé. Deux ans plus tard, en 1098, est venu à travers le « altare » de « Braglo Superior » en la possession de l’abbaye de Ename. Ce dernier fait est l’ultime incité la sortie de cet album et organiser de grandes fêtes (900 jaarOpbrakel – 1998 -).
L’édition plutôt monumentale – 348 pages, grand format, publié en 1999 – était la première publication historique après Theo Brakels. Non seulement dans la première, mais dans la deuxième partie contient plusieurs contributions historiques et des études de contenu scientifique robuste.

Gedenkboek Opbrakel 900 est publié par l’association Opbrakel 900 en coopération avec le Conseil culturel de Brakel.
Holenbroek 11 B9660 Brakel
+ 32 (0) 55 42 21 63
Skype: + 32 (0) 55 42 21 63
Ce livre est arrivé dans le cadre de l’anniversaire de 900 ans Opbrakel.

Contenu

Sur base de fouilles archéologiques, Marc Velghe et Kurt Braeckman donnent un aperçu succinct de la présence humaine préhistorique dans “Van prehistorische jagers tot Romeinse veroveraars, de oudste geschiedenis van Opbrakel”. Les auteurs décrivent également le tracé de la voie romaine traversant Opbrakel.

Lucie Verachten apporte un concours critique dans “De heilige Lietbertus, bisschop van Kamerijk”, qui vit au 11ème siècle et qui aurait eu son berceau à Brakel: apparemment sa ligne de vie est étroitement liée aux maintes intrigues politiques dans nos contrées. Cette figure fut le fil rouge dans l’inoubliable “Evocation”.

Geert Dedier apporte deux contributions: dans la première, “Het begin van Opbrakel” il ébauche l’intérêt des dates 1096 et 1098 pour Opbrakel, par après il entre dans les détails des conflits religieux durant la première moitié du 16ème siècle. Dans sa deuxième contribution “In de 18de eeuw”, il traite de l’époque autrichienne et de la domination française.

Dans “Opbrakel in 1650-1660; Momentopname van een Vlaams dorp in het Ancien Régime” Sylvain De Lange fait une promenade à travers Opbrakel du milieu du 17ème siècle. Se basant sur des cartes détaillées, il évoque le paysage, le réseau routier, les terres, l’habitation, les relations sociales entre les petits et grands fermiers, la problématique de la propriété et du fermage. Pour terminer, toutes les maisons de la période 1650-1660 sont situées minutieusement sur le plan de ville actuel, de sorte que les habitants actuels d’Opbrakel puissent découvrir si leur terrain était déjà «habité» il y a plus de 300 ans. Cette situation est résumée sur une grande carte jointe à l’ouvrage.

Wolfskerke (une contribution de Sylvain De Lange) est regardée à la loupe dans deux études détaillées. En effet, l’abbaye d’Ename ne possédait non seulement l’“altare” avec la moitié des dixièmes de la paroisse y afférents, elle acquit également la seigneurie Wolfskerke au cours du Moyen Age. Dans cette seigneurie, d’une superficie de quelque 62 ha, l’abbé exerçait tous les droits féodaux sur les tributaires. Le rôle des familles seigneuriales de Brakel et de Hembyse fut manifestement très important. La deuxième étude, également de la main de Sylvain De Lange, traite spécifiquement de la métairie monumentale à Wolfskerke. Grâce aux archives riches, l’histoire de cette ferme a pu être reconstituée depuis le début du 15ème siècle. Il est remarquable que, initialement, l’abbaye ne dispose pas de son propre centre d’exploitation. Suit alors l’histoire compliquée de deux métairies jusqu’en 1663, date à laquelle il ne reste plus qu’une ferme. Un cahier des charges détaillé sur la construction d’une nouvelle ferme en 1755 nous apprend toute une série de détails intéressants. A la surprise de la propriétaire actuelle, ces bâtiments sont restés quasiment intacts. L’histoire hilare du soi-disant “Château Mulle” qui, de nos jours, domine le paysage dans ce recoin d’Opbrakel n’y manque pas non plus.

Dans son ouvrage “Toponymie van Opbrakel”, Luc Van Durme explique l’étymologie de 614 toponymes, anciens et moins anciens, dont la plupart sont situés en détail sur de grandes cartes dépliantes.

La dernière étude de la première partie est strictement géographique: N. Van de Putten et C. Verbruggen y analysent le relief local dans une contribution qui est inspirée d’un mémoire très solide. Le premier volume d’“Opbrakel 900″ se termine sur une bibliographie complète de la commune.

Le volume deux du mémorial passe en revue l’Opbrakel depuis 1830. Le “rapport annuel” (consulté dans les archives) du collège échevinal au conseil communal de 1827 à 1969 fournit à Eric Van Cauwenberge de la matière pour des centaines de noms de personnes et pour une pléthore de faits divers locaux. Les sujets suivants sont traités: la composition du conseil communal, les bourgmestres, les secrétaires de mairie, les receveurs municipaux, les directeurs d’école, la composition de la population, le nombre d’élèves dans l’école communale, des données économiques, etc.

Dans un style plastique, Marc Velghe évoque des faits, des anecdotes et des événements des deux guerres mondiales; la petite histoire des gens d’Opbrakel y revit.

Il est évident que les fédérations et associations locales ne peuvent passer inaperçues: il y en a 29 au total. Eric Van Cauwenberge s’est inspiré des sources écrites et orales pour brosser un portrait complet de la vie associative à Opbrakel, le tout illustré de plusieurs photos.

Les contributions sur de kerk en over de congregatie van de Zusters van Sint-Franciscus van Assisi (l’église et la congrégation des Soeurs de Saint François D’Assise) de la main d’Eric Van Cauwenberge n’y manquent pas non plus. Le texte sur la construction et les caractéristiques architecturales de l’église est basé sur une étude de Lieven De Moor qui a paru il y a quelques dizaines d’années. A la fin de cette contribution, le lecteur trouvera une liste avec les curés et vicaires. L’histoire la congrégation des soeurs est indissolublement liée à celle d’Opbrakel. La congrégation joua un rôle important dans l’enseignement local, et ce depuis 125 années. Elle fut également active dans la santé publique locale par la “clinique” disparue, transformée entre-temps en hospice (l’hospice Saint François).

L’évocation poétique d’André Van Damme introduit le livre.
Marcel D’Haeze ressuscite les souvenirs de théâtre qu’il a vécus, ensemble avec divers membres de famille.

Le mémorial contient aussi deux contributions uniques sur une “lettre d’un Français à sa famille” et une “lettre d’un soldat à sa mère et son frère ” (Première Guerre mondiale).

“Opbrakel 900″, un ouvrage magnifique, coordonné par Jon Goubin, où tout un chacun trouvera ce qui lui convient! Frank Dendauw s’est occupé de la photothèque.
Ce livre comprend 348 pages, illustré de centaines de photos, dont certaines en couleur (celles sur les célébrations 900 ans Opbrakel). Livré avec 4 grandes cartes panoramiques.

colophon

rédacteurs:

Jon Goubin (1955).  coordonnateur du groupe de travail et d’édition.
Eric Van Cauwenberge (1947). Professeur retraité en marketing, media, communication etc. Plus de cinquante ans actif dans la vie communautaire de (Op) Brakel, rédacteur. Publiciste.
Frank Dendauw (1969), Détection et des photos d’archives.)
Sylvain De Lange (†), (° 1933) Professeur retraité en Wallonie. Auteur de nombreuses municipalités contributions historiques Opbrakel et à proximité. Plusieurs publications touristiques sur Brakel et les Ardennes

Marcel D’Haeze (†), (° 1915)
Lieven De Moor (1960) Publication sur l’histoire et les origines de l’Eglise de Opbrakel).
Geert Dédier (1967). La lecture de livres
Lucie Verachten (1969)
Kurt Braeckman (1965)
Luc Van Durme (1947)  Toponymie et publication de l’histoire locale – lieux romanes en Flandre).
Marc Velghe (†), (1950)
N. Van der Putten.
Cyril Verbruggen
André Van Damme (1941) huit recueils de poésie, publié entre autres par Davidsfonds).

PREMIÈRE PRESSE Décembre 1998

Imprimante: Deux par Deux, Lebbeke.
Mise en page: Frank Haerick, professeur Arteveldehogeschool, Département de Graphic Enterprises

D / 1998/8509/1
ordre : Si vous souhaitez commander s’il vous plaît remplir et soumettre le formulaire sur la page d’accueil